Éducation financière

En termes de système financier et d’économie, l’éducation financière stimulera les activités économiques, conduira à une meilleure réglementation du secteur et à une concurrence saine dans les services et produits financiers offerts.

Promouvoir l'éducation financière

Bien qu’il existe des disparités de développement économique et humain entre les pays africains, la plupart des populations ont un niveau d’éducation financière relativement faible. Selon l’enquête mondiale de S&P sur la culture financière, les pays africains obtiennent les pires résultats en matière de culture financière à l’échelle mondiale.

Des sujets tels que les taux d’intérêt, les conditions de prêt, l’épargne, l’établissement d’un budget et les risques liés aux prêts font partie des nombreux domaines dans lesquels la plupart des Africains manquent de connaissances. On se rend donc compte que la majorité de la population africaine est confrontée à des difficultés de mobilité financière.

La plupart des personnes vivant dans les pays en développement d’Afrique n’ont pas nécessairement la capacité et les moyens financiers de planifier efficacement leur avenir financier ou d’investir dans des connaissances financières en raison de l’instabilité économique générale et des problèmes financiers. En réalité, l’Afrique a un besoin urgent d’améliorer sa culture financière.

Mobile et technologie

Même si le niveau d’éducation financière en Afrique peut encore être amélioré, la technologie s’est considérablement développée sur le continent. L’Afrique s’est engagée dans la voie de la transformation numérique grâce à la croissance des technologies sur le continent. Dans cette optique, la technologie peut s’avérer utile pour promouvoir l’éducation financière. La pénétration et l’accès à la téléphonie mobile en Afrique continuent d’augmenter. Les projections indiquent que le nombre d’abonnements uniques à la téléphonie mobile atteindra 614 millions en 2025. Parmi ces utilisateurs, 475 millions auront accès à l’internet mobile.

Ainsi, l’éducation financière en Afrique peut progressivement se développer grâce à l’augmentation de l’utilisation des téléphones mobiles. L’accès à l’internet crée un environnement propice à l’accès à la connaissance. C’est important car cela permet à des personnes de tous horizons de rechercher des informations et une éducation pertinente.

La croissance du nombre d’utilisateurs de l’internet en Afrique est principalement due à l’accessibilité des smartphones et de l’internet. Cette croissance offre l’opportunité d’utiliser ces plateformes pour sensibiliser à la littératie financière et la rendre plus compréhensible. Les opérateurs communiquent en permanence avec les clients à mesure que les marchés de l’argent mobile et les services financiers numériques gagnent en popularité.

Les opérateurs d’argent mobile pourraient utiliser ces plateformes pour proposer des cours d’éducation financière basés sur des messages, en complément de leurs services et produits actuels. En plus de proposer des cours sur leurs plateformes, les fournisseurs d’argent mobile pourraient mettre en place un programme d’épargne axé sur les objectifs.